23 février 2016

4 bonnes raisons de faire des tresses au fil ou lakhass !

Ce qui est fantastique avec nos cheveux naturels, c'est que l'on peut arborer une multitude de coiffures ! Au delà de ce fait, j'aime pouvoir changer de look capillaire :). On ne s'habille pas tous les jours de la même manière n'est-ce pas ? Alors, cette fois-ci j'avais envie de me faire des box braid. Ces tresses tombantes un peu plus grosses que de coutume.

Les box braid courtes étant à la mode en ce moment, j'optais plutôt pour de la longueur. J'ai donc fait un petit tour sur Pinterest pour avoir un aperçu des différentes grosseurs et ce sont les moyennes que j'ai choisi de faire. Respirer pendant 3 à 4 semaines, sans penser à ce qu'on va pouvoir faire de frofro et prendre une dispense de ses envies gloutonnes, je vous assure que ça fait du bien ! Oh que ça fait du bien !

Ma routine pré-tresse

Pour préparer mes cheveux aux tresses, je fait toujours un soin afin qu'ils soient hydratés et nourris au maximum, vu qu'il est difficile d'apporter les soins voulus à nos cheveux lorsqu'ils sont tressés. Pour ce faire, voici ma recette pour cheveux secs.

Dans un récipient, je mélange :

- Trois cuillères à soupe d'huile d'olive
- Une cuillère à soupe de miel
- Un œuf entier

C'est une recette classique qui ravive et hydrate les cheveux secs et ternes. Vous pouvez y ajouter d'autres entrants selon vos envies. Pour ma part, j'y rajoute soit de l'huile de coco, soit du lait de coco ou un avocat. Le seul inconvénient avec ce dernier, c'est qu'il laisse des résidus (filaments) qui sont un peu énervant à enlever lol. Bref, j'y ajoute parfois des ingrédients qui activent la pousse des cheveux. J'applique ce masque section par section, de la racine jusqu'au pointe à l'aide d"un applicateur si le masque est liquide. Sinon, directement avec les mains.

Ma solution pour étirer les cheveux sans chaleur

Pourquoi étirer ses cheveux avant de se coiffer ou de se tresser ? C'est ironique, mais c'est comme si une coiffeuse vous disait qu'il faut vous défriser pour que la coiffure soit plus jolie et tienne mieux ! Rire ! En effet, on a toutes fait l'expérience de se tresser avec des rajouts et de constater que le rendu n'était pas aussi frais que lorsqu'on avait les cheveux lisses. Pour cause, nos cheveux étant bouclés, ils sortent de la tresse ! En somme, on a l'impression d'avoir fait des tresses il y a deux semaines, alors que l'on vient de sortir du salon de coiffure.

Pour la petite histoire, ma maman avait l'habitude de me faire ces tresses avec du fil étant encore enfant. Tantôt au fil simple (vous vous souviendrez peut-être de cette bobine de fil (cf image ci-dessous) tantôt au fil de nylon (de nature élastique et brillant). Cependant, ce n'était non pas pour étirer les cheveux, mais plutôt en guise de coiffure proprement dite ! Au fil des années, ce type de coiffure est devenu moins trendy. Pourtant nos stars africaines la porte encore fièrement ! Faudra-il encore attendre de voir circuler un cliché d'une Kardashian ou d'une autre célébrité US pour que nos coiffures soient remises au goût du jour ?

Bobine de fil à tresser. Source : Adjo.com
L'écrivaine nigériane Chimamanda Ngozie Adichie. Source : Pinterest

La chanteuse nigérianne Chidinma. Source : Twicsy.com

Bien que j'aimais bien ces tresses à l'époque, la seule partie du film que j'appréciais le  moins c'était cette phrase de ma maman qui disait avant de me tresser : "Va me chercher le fil de 100 francs !". A vrai dire je détestais cette partie du film ! Rire ! Même si maman a toujours pris soin de mes cheveux avec amour. Par ailleurs, j’essaierai de partager sur la page une image d'archive :)

Pour revenir au vif du sujet, ma petite astuce pour réduire l'effet "poil hérissé" sur les tresses est de discipliner les cheveux et de les étirer pour qu'ils aient un aspect un peu plus lisse. Je fais donc des tresses au fil ou lakhass (en wolof). 
J'affectionne particulièrement cette méthode pour 4 raisons : les lakhass permettent de 
  • Faire un afro plus volumineux.
  • Faire un twist out avec des jolies boucles plus ou moins larges sans faire de twist ! Car le fait d'enrouler le fil autour des cheveux sert aussi de bigoudi.
  • Étirer les cheveux sans avoir recours à une source de chaleur.
  • Mieux dissimuler les cheveux sous la texture des rajouts

Voici ce que ça donne en images :

Tresses au fil sur 16 sections de cheveux. J'ai divisé ma tête en quatre, puis chacune des parties en quatre également.

Après avoir détaché les tresses
 
Entretien des tresses

Pour hydrater mes cheveux, j'utilise simplement tous les deux jours, mon vaporisateur que je remplie à 95 pour cent d'eau minérale Kirène et 5 pour cent d'huile de coco acheté chez Serfa Sen Huiles Naturelles. Puis, à la fin de la deuxième semaine de tresses, je fait un shampoing. Celui que j'utilise en ce moment est celui de la gamme Palmers dont Téclaire parle ICI, pour assainir le cuir chevelu (la poussière du moment n'arrange vraiment pas les choses :s 



Voilà, avez-vous aussi l'habitude de faire des lakhass ? Quels avantages en tirez-vous ? 
 N'hésitez pas à laisser un commentaire si vous souhaitez voir en vidéo la méthode des lakhass.

Je vous dit à bientôt pour vous parler de ma routine post-tresses et vous laisse avec ces quelques images de mes braid box que j'ai adoré by the way ! Merci à Elle Emoi.

LP :*





Still flawless après 3 semaines :D

3 commentaires: